Faits divers 2023-11-26 Vues 437 fois

Rire trop fort pourrait déclencher des problèmes de santé graves, voire mortels



Rire trop fort pourrait déclencher des problèmes de santé graves, voire mortels

L’expression “mourir de rire” est souvent prise au second degré. Pourtant, rire aux éclats pourrait réellement causer la mort, une information qui risque d’en troubler plus d’un, peut-être même au point de ne plus vouloir le faire.

De nombreuses études ont mis en évidence ses merveilleux bienfaits pour la santé, qui comprennent le renforcement du système immunitaire et la réduction de l’anxiété. Cependant, selon des médecins, dont les propos ont été relayés par le Sun, rire trop fort pourrait déclencher par exemple, et dans de rares cas, l’éclatement d’un anévrisme cérébral.

Pour rappel, un anévrisme cérébral se caractérise par un élargissement de la paroi d’une artère du cerveau et ne provoque généralement aucun symptôme avant qu’il n’éclate.

Certains experts estiment qu’au moins une personne sur 20 souffre d’anévrismes non rompus, et ce, sans le savoir. Un chiffre inquiétant qui peut mener certaines personnes à la psychose. »

Si vous vous promenez avec un anévrisme cérébral, un seul rire pourrait provoquer la rupture de cet anévrisme”, a déclaré le Dr James Hamblin.

Rire à pleins poumons pourrait également provoquer des crises d’asthme, car les émotions extrêmes peuvent modifier la respiration. Ainsi, lorsque vous vous sentez émotif, vous pourriez commencer à prendre des respirations rapides et profondes « C’est ce qu’on appelle l’hyperventilation et cela peut rétrécir vos voies respiratoires, provoquant des symptômes d’asthme tels que de la toux, une respiration sifflante, un essoufflement ou une oppression thoracique », a expliqué l’association caritative Asthma and Lung UK sur son site Internet. À noter que dans les cas les plus graves, les crises d’asthme peuvent être mortelles si la personne concernée n’a pas accès à son inhalateur.

Enfin, rire trop fort peut interférer avec la respiration et donc, être responsable d’un étouffement. Concrètement, dans ce cas-là, la personne n’a pas assez d’oxygène pour respirer entre les rires. Mais que la population se rassure : « Bien que des cas de décès dus au rire par asphyxie aient été signalés, cela reste une cause de décès globalement improbable pour les individus en bonne santé », a déclaré le Dr Megan Kamath, cardiologue à l’Université de Californie à Los Angeles, aux États-Unis.




Playlist

HTML5 Audio Player with Playlist

Nous contacter

Tel : (+225) 47 73 13 67

E-mail : empruntprodnews@gmail.com

Emprunt mix 2020, All Rights Reserved WEB ELEPHANT