Politique 2020-10-13 Vues 154 fois

Affaire Amon Tanoh : Kyria Doukouré répond à Bacongo : « tu es le visage de la Honte »



Affaire Amon Tanoh : Kyria Doukouré répond à Bacongo : « tu es le visage de la Honte »

Kyria Doukouré apporte secours Amon Tanoh qui s’est attiré la colère de Bacongo et certains cadres du RHDP suite à son discours au stade FHB.
« Je vous le dis il a peur, il a peur de cette Côte d’Ivoire que nous voulons représentative. Il a peur de la Côte d’Ivoire de la majorité. Il a peur de la Côte d’Ivoire plurielle. Elle est là, devant vous. (…) Aucun Ivoirien ne ferait à ses frères Ivoiriens ce qu’Alassane Ouattara nous fait. Aucun Ivoirien ne prendrait la Côte d’Ivoire en otage. (…) Nous sommes prêts à mourir pour notre pays, pour libérer notre pays de la dictature d’Alassane Ouattara. Nous ne reculons plus devant rien. Nous sommes débout. Nous en avons marre…. Le pays de la fraternité, le pays de la liberté, le pays de l’amour ».Voici l’extrait du discours du ministre Marcel Amon Tanoh tenu au stade FHB qui a énervé les cadres et militants du RDR.

Depuis lors, tous les croûtons de ce parti y ont vu encore une fois une attaque à la nationalité et l’origine de M. Ouattara. Et pourtant, ce discours aussi offensif qu’il soit n’attaque en rien la nationalité de M. Ouattara mais son amour de la Côte d’Ivoire et des Ivoiriens.
Oui, on peut être légalement ivoirien et n’aimer ni ce pays ni ses habitants et c’est justement ce qu’explique l’ex-ministre des affaires étrangères. Mais comme d’habitude, lorsqu’il est en manque d’arguments, le cadre du RDR convoque immédiatement le discours prétendument xénophobe de son contradicteur.

Les narco-militants de la case n’ont que le mot Haine à la bouche comme si c’était le seul dans le dictionnaire. Mais en fait, cette accusation est un refuge pour s’extirper du débat de fond. Mais comment des gens qui ont applaudi une rébellion peuvent accuser les autres de haine s’ils ne sont pas ivres.

Alors j’ai observé le fessu de M. Bictogo tenter une réponse ! Suivi peu de temps après par M. Bacongo. Les dieux sont tombés à la renverse. Rien que la qualité de ceux qui apportent la réplique témoignent du manque de personnel politique dans cette case décoiffée. Dans un état sérieux, un voleur comme Bictogo n’aurait même plus le droit de l’ouvrir. Nous attendons toujours qu’il nous fournisse son CV officiel à moins que son ascension fulgurante se soit faite à la sueur de ses fesses.

On en parle de ce fameux bac B obtenu à Agboville ? Que dire de M. Bacongo dont les vidéos sont partout où il expliquait que M. Ouattara ne peut pas briguer un 3ème mandat ? M. Bacongo a perdu le droit de prendre la parole en public dans ce pays.
Bacongo est le visage de la Honte. Le visage du reniement. Il n’est même pas digne d’être appelé Pierre car lui au moins a regretté son reniement. Bacongo devrait enfouir sa tête dans le sable comme une autruche puisqu’elle ne lui sert à rien désormais. La Constitution a dû lui sursurer : « Avant que le coq chante, tu m’auras reniée trois fois ».

Les propos tenus par le ministre Amon Tanoh sont justes. M. Ouattara n’aime ni la Côte d’Ivoire, ni les Ivoiriens. C’est donc un ivoirophobe comme tous ceux qui soutiennent son aventure d’embrigader ce pays pour servir leurs désirs funestes. Et le lui dire n’est en rien une attaque contre les étrangers qui vivent dans ce pays ni une remise en cause de sa nationalité.




Playlist

HTML5 Audio Player with Playlist

Nous contacter

Tel : (+225) 47 73 13 67

E-mail : empruntprodnews@gmail.com

Emprunt mix 2020, All Rights Reserved WEB ELEPHANT